L’auberge du Vieux Puits OU mon premier restaurant 3*

Tout commence à Noel quand le père Noël (mon chéri) m’offre une invitation pour un diner dans l’Auberge du Vieux Pieux, restaurant 3 étoiles de Gilles Goujon…

C’est la surprise, l’excitation, l’impatience aussi ! bref, j’ai hâte…

Puis arrive enfin ce week end du 5 avril. Nous avons déposé les enfants chez leur grands-parents pour pouvoir (enfin) s’offrir un moment de calme et de sérénité, rien que pour nous. Dans l’Aube, dans les Corbières (montagnes à l’est de Narbonne), nous découvrons un petit village qui compte 35 habitants à l’année, et où nous sommes très bien accueillis. Dès notre arrivée, nous tombons nez à nez avec le Chef, qui, je dois le dire, m’impressionne. En connaissant son parcours, on ne peut qu’être admiratif !

Nous avons ensuite le grand luxe d’avoir quelques heures avant de passer à table, dans une chambre très confortable (grand lit, grande et belle salle de bain…), avec des petites mignardises pour le gouter (fraises, cannelets, chamalows maisons (bien sur)) et déjà, là, rien que ces petites douceurs ne nous laissent présager que de bonnes choses pour le dîner.IMG_9912

 

20 heures (et des brouettes)… on arrive au restaurant. Et là, c’est le choc ! je réalise que je suis dans un restaurant 3 étoiles : « Bonsoir Madame, bonsoir Monsieur« , par environ 10 serveurs (j’exagère à peine), on me tire la chaise, on nous demande ce qui nous ferait plaisir en apéritif (ça parait tout bête dit comme ça mais quand on le vit…) et… 2ème choc lorsque je mange ma première bouchée qui consistait en une petite mie de pain croustillante fourrée avec une crème à la truffe, légèrement tiède. J’étais sur un petit nuage, mais à ce moment là, je décolle directement sur la lune (pour être très vite rattrapé par mon chéri lorsqu’il a lui même gouté cette bouchée). Et ainsi se poursuit le repas : de surprises en surprises, en passant par l’émerveillement et le jeu aussi.

En effet, chaque plat a une histoire, soigneusement racontée au moment du service, et le chef fait en sorte de nous faire participer. Exemples :

  • avec l’oeuf « pourri », son plat signature, qui nous a été servi en entrée. « nous ne sommes pas très sur de la fraicheur de cet oeuf. Peut être pourriez vous l’ouvrir pour vérifier avec moi« . On fait se que la serveuse nous demande et on découvre, à l’ouverture de l’oeuf, un jaune d’oeuf, de couleur verdâtre, qui dégouline. C’est en fait de la truffe, recouverte ensuite d’une mousseline, puis de copeaux de truffes, et accompagné d’une brioche à la truffe et d’une petite soupe de champignons. OUHA !
  • On encore lorsqu’il fait casser, avec un petit marteau une perle, dans une huitre, dont s’échappe alors une fumée au bois de hêtre.

Je me suis toujours demandé pourquoi les restaurants gastronomiques servaient de si petites portions dans les assiettes.. mais j’ai compris ! 1/ c’est joli, c’est de l’art même et 2/, avec des amuses bouches, une huitre, une entrée, un plat de poisson, un plat de viande, du fromage, un dessert, et des mignardises, je vous jure qu’on a plus faim ! Notre menu :

  • Amuse bouche

IMG_9913IMG_9916

  • L’œuf poule Carrus « pourri » de truffe mélanosporum sur une purée de champignons, briochine tiède et cappuccino à boire, une râpée de truffe mélanosporum : rien à dire, trop trop bon !IMG_9919
  • Filet de rouget barbet, pomme bonne bouche fourrée d’une brandade à la cébette en « bullinada », écume de rouille au safran : un peu style soupe de poisson améliorée +++IMG_9921IMG_9920
  • Tous les morceaux du chevreau de l’ami Jean-Ba, l’épaule en longue cuisson, le gigot simplement rôti, côtelette à la plancha, brochette « crousti moelleuse » et blanquette Audoise en mélange printanier, jus à la fleur de thym : impressionnant car, tous les morceaux du chevreau sont exploités, le tout est parfaitement travaillé, fondant…
  • Chariot de fromages, affinés surtout des Corbières…mais aussi d’ailleursIMG_9923
  • Faux citron de Menton délicatement cassant, sorbet citrus bergamote  et kumquat du Japon du Mas Bachès, crème thym citron, sablé fleur de sel : même quand on a plus faim, ça passe tout seul, et j’en ai encore le souvenir en bouche.. inoubliable !photo
  • Les Mignardises du Vieux Puits

Au delà du fait que c’est surement, et de loin, le meilleur repas dégusté de toute notre vie, c’est aussi toutes les petites attentions que l’on nous porte, les détails, qui font la différence :

  • Le fait que tout soit fait maison ou par des artisans du coin : le pain (fait par un boulanger dans un village voisin, qui fait évidemment son pain, mais qui cultive son blé…), les beurres (algues, piment d’espelette et betterave),
  • les accords mets / vins absolument parfaits,
  • le fait que l’on nous apporte du pain dès que l’on a fini le notre, ou que l’on m’apporte une serviette propre alors que je viens de faire tomber la mienne (oup’s !).

Et la cerise sur le gâteau : le petite déjeuner servi en chambre le lendemain matin. Le petit déjeuner servi est simple, disons petit déjeuner « à la française », traditionnel, mais encore une fois avec des produits exceptionnels, donc délicieux ! Conclusions : j’étais déjà très admirative des grands chefs, ce que l’on peut voir à la TV, ceux étoilés au Guide Michelin, en arrivant, mais dorénavant, je ne vois plus ces Chefs comme des cuisiniers mais comme de véritables artistes, en tout cas Gilles Goujon. Il est certes très bien entouré mais il y a au préalable un énorme travail de conception qui nécessite une grande technicisée, une grande connaissance des produits, une imagination débordante. Bref, chapeau l’artiste ! Chapeau de réussir à transmettre de telles émotions dans des assiettes ! Et puis, plus personnellement, encore un grand « ouha » de pouvoir se détendre dans une campagne aussi paisible, juste se laisser porter. Le grand luxe ! et spécial dédicace à mon Chéri qui nous a permis de vivre un moment exceptionnel !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s