On prépare Noël !

IMG_4197

Dans moins d’une semaine, c’est NOEL !!!

Petit bilan des préparatifs :

1/ les cadeaux

Ouf ! les achats de Noël sont terminés parce que bon… on aime bien voir du monde, mais à ce point, on préfère éviter !

2/ les menus

Si vous recevez, pas de panique, il est encore temps de réfléchir et de se décider sur un menu festif de réveillon ou de 25 midi.

Noel est LE moment de l’année où on peut se lâcher et manger de très bonnes choses (quoique le reste de l’année, ce n’est pas mal non plus !).

Cependant, bon ne signifie pas lourd. Il est important je pense d’équilibrer le menu afin de pouvoir profiter de tout et ne pas arriver au dessert sans même pouvoir en manger !

Je vous propose donc les quelques recettes festives Anne O fourneaux. Qui sait ? ça pourrait peut être vous inspirer !

Pour l’entrée :

  • Il y a bien sur le traditionnel fois gras. Le fois gras, en plus d’être très bon, à l’avantage de se préparer en avance. Une chose de moins à faire le jour J, et ça, c’est important ! La recette est ici.
  • Autre incontournable : le saumon fumé et les huitres. Mais pourquoi pas opter pour un tartare de saumon ?! ultra frais et léger.
  • Si vous trouvez des asperges, sachant que la saison est en avril, mai, elles seront parfaites pour une entrée légère. Pour ma part, j’ai la chance de vivre dans une région productrice d’asperge, la Haute Gironde. J’en congèle donc pour les ressortir le moment voulu. Ma recette : Asperges, oeuf mollet et parmesan

Pour le plat :

On peut miser sur l’incontournable volaille. Vous n’aurez alors que l’embarra du choix : caille, chapon, …

En dessert :

Il y a bien sur la traditionnelle bûche. C’est bon, mais, après un repas copieux, ce n’est pas le dessert idéal. Tout dépend donc de ce que vous aurez fait avant. Et une bûche peut aussi être légère. J’ai testé et approuvé :

Sinon, pourquoi ne pas vous laisser tenter par une glace ou un sorbet :

Ou encore, plus classique mais on ne s’en lasse pas :

Et puis, pour poser sur la table en fin de repas, on peut faire quelques sablés :

Avec un petit vin chaud bien sur 😉

Surtout, ne pas perdre de vue que c’est un moment sympa à partager donc, pas de stress (le moins possible en tout cas !). Le mieux est de préparer à l’avance le plus de choses possibles. Au dernier moment, il y a déjà bien à faire : la déco de table, les cuissons de dernière minute, etc, etc …

Sur ce, bons préparatifs à tous !!

 

 

Publicités

Partenariat

logo-frGrace à vous et à vos visites de plus en plus fréquentes sur AnneOfourneaux, j’ai eu l’occasion et la chance de me voir proposer un partenariat avec le site http://www.keimling.fr.

Mais, qu’est ce KEIMLING ? c’est une entreprise qui propose à la vente une multitude de produits : alimentaires ou accessoires de cuisine, spécialisés dans l’alimentation vivante, que je ne connaissais pas.

Heu… je vous l’accorde, vu comme ça, ce n’est pas vraiment tentant : alimentation vivante ?! en fait, ils proposent tout simplement des ingrédients sains et bio très diversifiés comme du chocolat, des confitures, des biscuits, des huiles, des fruits secs, très utiles et sympa  pour cuisiner sainement, avec de bons produits.

Ils proposent également des blenders, déshydrateurs, extracteurs de jus, le tout pour se concocter de bons jus et préparations.

Bref, j’ai eu l’opportunité de choisir deux produits sur l’ensemble de leurs gammes.

J’ai opté pour le thé matchs et la purée de noisettes.

Mais qu’est ce que le thé matcha ?  le site nous l’explique très bien :

« Le matcha a été créé il y a plus de 800 ans par des moines bouddhistes afin d’accompagner la méditation. De nos jours, il est considéré comme la variété de thé la plus haut de gamme et la plus rare du Japon.

La production de thé matcha est la plus sophistiquée que l’on connaisse dans l’univers du thé. Seule une petite élite de cultivateurs japonais sait fabriquer cette qualité, uniquement travaillée sur quelques plantations ombragées. Bien protégée du soleil, la plante est stimulée à produire un surplus de chlorophylle.

Les jeunes feuilles fraîches sont traditionnellement récoltées à la main dès le mois de mai. La fermentation est ensuite stoppée à l’aide de vapeur d’eau brûlante puis les feuilles sont séchées à des températures pouvant atteindre 180 °C.

Des meules spéciales en granit broient nos feuilles de thé matcha si finement qu’elles fondent sur la langue. Il faut une heure entière pour broyer le plus délicatement possible le contenu d’une seule petite boîte !

Le matcha Izumi est un mélange unique au goût frais, vif et aromatique. »

Chaque produit est donc très bien décrit et expliqué. Je voulais tester ce thé pour en avoir souvent entendu parler en l’avoir vu dans de nombreuses recettes, notamment dans des financiers au thé matcha (recette à venir).

La purée de noisettes, je l’ai choisi car je pense pouvoir l’utiliser dans un certain nombre de recettes, en substitution du beurre. J’ai notamment réalisé des cookies à base de purée de noisettes (recette à bénir prochainement). Mais je pense aussi réaliser de la pâte à tartiner maison et bien d’autres recettes encore.

C’est donc une très bonne adresse pour des produits qu’on ne trouve pas forcement facilement , voire insolites comme notamment le thé matcha mais aussi de l’épeautre, de la poudre de baobab, et j’en passe…

Seul point négatif, non négligeable : c’est un peu cher. Mais le bio et la qualité ont souvent un coût !

A très bientôt sur AnneO fourneaux pour de nouvelles recettes…

 

 

Le Cooking Chef (KENWOOD) & moi :)

Cooking chef

Un nouveau petit jouet trône dorénavant dans ma cuisine ! en effet, pour mon anniversaire, j’ai eu la chance d’avoir un groooos carton, dans lequel se trouver LE Cooking Chef, vous savez, le fameux robot multifonctions cuiseur. Je ne m’y attendais pas du tout (j’adore les surprises !) et ne connaissais pas du tout le produit.

J’avais un seul a priori sur cet appareil électroménager : « c’est un truc pour ceux qui ne cuisinent pas, parce que tout mettre dans le robot et attendre que ça cuise, ce n’est pas de la cuisine. »

Et bien, à ma grande surprise, je crois finalement que c’est tout l’inverse : il faut s’intéresser à la cuisine et aimer ça pour vouloir un appareil de ce genre. En effet, l’appareil cuit, certes, mais il faut malgré tout avoir une recette, choisir et doser les ingrédients, tout comme avec une casserole finalement.

Donc, une fois les a priori dépassés et oubliés, je dois vous avouer que j’adore, je « surkiffe » ce robot ! je ne l’ai que depuis avant hier mais ai profité de la journée d’hier pour l’apprivoiser : blanquette de poissons, purée, carottes râpées, semoule au lait au chocolat, et, pour ce soir, une soupe de potirron. Oui, rien que ça … 😉 J’ai adoré préparer la semoule au lait car, un peu comme le risotto, avec le Cooking Chef, on met tout dans le bol et on attend, ou plutôt on peut vaquer à ses occupations. Dans la casserole, c’est typiquement le genre de plats où il faut constamment être présent.

Utiliser le Cooking Chef, c’est toujours de la cuisine, mais disons plutôt que cet appareil permet de gagner du temps, d’oublier la casserole sur le feu et de se retrouver avec une casserole cramée (c’est tout moi ça !), de salir sa gazinière, d’avoir des cuissons parfaites … et j’en passe.

Ce super robot permet de : cuire, mixer, remuer, pétrir, raper, mijoter… et encore, je n’ai pas tout essayé !

Et vous, vous l’avez ? vous aimez ? vous en rêvez ? ou vous trouver ça totalement inutile ? ça m’intéresse…

A suivre prochainement : plein de recettes au Cooking Chef (et pas que), et une nouvelle rubrique sur Anne O Fourneaux dédié à cet appareil.

Bonne cuisine !

 

Organiser les 4 ans de votre enfant : quelques conseils

A l’approche de l’anniversaire d’Axel, 4 ans ce 20 septembre 2014, ma grande question était : fera / ne fera pas son anniversaire avec ses copains ?

Le pour :

  • Très bien pour favoriser la socialisation, surtout pour un petit garçon timide,
  • Parfait pour garder de bons souvenirs
  • Le plaisir de lui faire plaisir

Le contre :

  • 4 ans, c’est un peu jeune
  • Pas facile de gérer des enfants de 4 ans à la maison
  • Un peu la flemme aussi…

Verdict :

Je ne vais pas faire durer le suspense plus longtemps, on a opté pour le « fera » son anniversaire avec les copains, mais à condition qu’il n’y en ait que 2 ou 3 (plus Axel, plus la petite soeur, ça commence à faire !).

Ca tombe bien, il n’a pas beaucoup de copains (copines), ça simplifie la chose !

Organisation :

  • Commencer par déterminer un thème, même si, finalement, on peut s’en passer.
  • Déterminer un budget décoration et gâteau car la facture peut très vite monter, d’ou l’importance de se fixer une limite.
  • Aller dans une boutique ou sur Internet pour faire vos achats décorations et décorations de gâteau. Pour ma part, je suis allée sur le site decodelices et anniversaire-enfant. Malgré la somme colossale d’objets et décorations proposées, j’ai « juste » pris : une guirlande en papier Cars, des assiettes en carton et gobelets, le disque en pâte à sucre, des bougies, du ruban en tissus, des cartons d’invitation.
  • En grande surface, vous trouverez les ballons et certaines petites décos.
  • Réfléchir à la recette de gâteau : choisir une recette simple, inrratable et bon. Sachant qu’il faut aussi passer du temps sur la décoration du gâteau, autant partir sur une base de recette simple !

Comment occuper les enfants ?

Je pense personnellement que, à 4 ans, c’est encore un peu jeune pour organiser des jeux avec des règles, etc… j’ai donc misé sur la simplicité et les grands classiques, à savoir :

  • la pêche. Toy’sR us propose un kit de pêche à la ligne (pour 4), avec des petits sacs en papiers. Les enfants pêchent ces petits sacs, et ont de ce fait un petit cadeau (ou trouve plein de petites choses à 1 euros par exemple).
  • La chasse au trésor : cacher des petits ballotins de bonbons dans la maison ou dans le jardin (en fonction du temps)
  • Et puis des jeux « libres », en fonction de leurs envies. Les enfants sont contents de pouvoir montrer leur jouets à leurs copains. Ils peuvent également jouer au ballon dans le jardin, jouer au « chat », etc…

Quelques jours avant :

  • Inviter les copains via un petit carton d’invitation glissé dans le cahier de l’école (par exemple).
  • Ne pas prévoir, à mon sens, plus de deux heures d’anniversaire car c’est déjà pas mal pour des petits de cet âge…

Le jour J :

  • Faites en sorte d’être en forme et pleine d’énergie 😉
  • Commencer par faire le gâteau qui peut demander du temps et surtout un temps de repos au réfrigérateur – pour voir la recette de gâteau que j’ai préparé.
  • Faire la décor du salon : gonfler les ballons, …
  • Penser à éventuellement faire faire une sieste à votre enfant avant. Ainsi, il profitera mieux de sa petite fête (chose que nous n’avons pas fait et que nous avons regretté…)

Conclusions :

  • des enfants heureux, du début à la fin.
  • Un petit garçon heureux de découvrir la maison décoré en rentrant de l’école. « suis content moi » et « ça fait plaisir » sont des phrases qu’il a dit à plusieurs reprises. Et il n’y a pas de plus belle récompense !
  • Le « best » de l’après midi : le gâteau.
  • Pour le reste : à cet âge, les enfants  changent souvent d’activité. Il faut donc soit en prévoir beaucoup, soit, et ce que j’ai fait, les laisser jouer eux même.
  • De bons souvenirs à raconter…

 

 

Locavore ? or not ?

Ni écologique dans l’âme, ni fervente défenseur de l’environnement, je suis juste, comme beaucoup d’entres vous je pense, attentive a mon environnement et soucieuse d’en prendre soin, avec des petits gestes quotidiens : économiser l’eau le plus possible, faire le tri sélectif des déchets…

Ma petite famille et moi même avons la chance d’évoluer dans un environnement plutôt sain car en pleine campagne, entourés de vaches et de vignes. Ça a pas mal d’inconvénients mais aussi certains avantages comme la possibilité d’avoir de bonnes denrées alimentaires.

En effet, nous avons dans le voisinage, mais je suis sur que c’est pareil pour toutes personnes vivant en milieu rural, agriculteurs, viticulteurs (Gironde oblige :)) et maréchers : bref, du vin, les légumes, de la viande sans oublier les œufs et le lait frais !

  • Pour la viande, nous nous faisons livrer 1/4 de veau 1 à 2 fois par an. Nous congelons cette viande et j’en sors une fois de temps en temps, pour faire par exemple une blanquette, un bon barbecue, des escalopes à la crème , des saltimboccasLe panier légumes de la semaine
  • Pour les légumes, un marécher passe au village toutes les semaines et, a condition d’avoir au préalable souscrit un contrat, nous nous faisons livrer un panier de légumes (dont légumes anciens) par semaine. Nous avons reçu notre premier panier de légumes cette semaine qui contenait : épinard, salade, carottes, oignons blancs… Et radis rose. Vous connaissez vous ? Moi je l’ai découvert ! C’est un radis, ayant la forme d’une carotte, appelé aussi radis chinois ou radis d’hiver. Il fait parti des légumes dits « anciens ». Il est moins piquant que le radis noir mais néanmoins très bon, avec il faut le savoir, une petite note d’amertume ! Sympa d’avoir la possibilité de découvrir de nouveaux légumes 🙂
Les radis roses, appelés aussi radis chinois ou radis d'hiver
Les radis roses, appelés aussi radis chinois ou radis d’hiver

Et la… J’en viendrais presque a penser que nous devenons « un peu » locavore, non ? Pour les non initiés, les locavores sont les personnes qui ne mangent que des aliments locaux, ou en tout cas dans un rayon de 100 à 250 kilomètres, maxi.

Je vous parle de tout ça car si, nous tous, a notre échelle, nous pouvons aider les producteurs locaux, contribuer au développement de la région, faire un geste écologique et en plus, manger de bons produits dont nous connaissons la provenance, alors, n’hésitons pas 🙂

Vous aussi, si vous avez de super astuces pour manger « mieux et meilleur », faites les nous partager.

Aller… Assez blablatée et .. A nos fourneaux 🙂

Anne

« Recettes de » a aimé…

Vous connaissez le site « recettes de » ? c’est un des (nombreux) sites qui référence les blogs de cuisine, dont le mien.

Aujourd’hui, par hasard, j’ai découvert que 3 de mes recettes étaient classées « meilleure recette  » dans leur catégorie. Ces recettes sont : les chouquettes, le gâteau de savoie et le filet mignon de porc au caramel.

Il s’agit là de trois recettes que j’apprécie particulièrement et suis ravie  de voir que vous les appréciez également 🙂

Merci à vous, chers lecteurs, de me suivre régulièrement !

A très bientôt…

photo 2 photo 3 photo