Filet mignon de porc en croûte & champignons

Parmi maintenant les nombreuses recette que je propose sur Anne O Fourneaux, les recettes de filet mignon, soit le filet mignon à la crème et le filet mignon caramélisé, font parties des plus plébiscitées.

C’est pour cette raison, mais aussi parce que c’est bon et facile à préparer pour toute la famille, que je vous suggère aujourd’hui une nouvelle recette de filet mignon en croûte et champignons. Nous nous sommes régalés ce midi avec ce repas, accompagné de risotto (au cooking chef).

En remplaçant les champignons de Paris par des cèpes ou girolles, par exemple, ce plat ferait un parfait repas de fêtes !

  • Préparation : 20 minutes
  • Cuisson : 25 minutes
  • 1 grosse poignet de champignons de Paris émincés surgelés ou frais.
  • 3 c. à soupe de vin blanc sec
  • Un verre de crème fraîche liquide
  • 1/2 citron
  • 1 petit paquet d’allumettes de lardons natures
  • Un peu de persil haché
  • 1 filet mignon de porc
  • 1 pâte feuilleté
  • 1 jaune d’œuf

Commencer par, dans une sauteuse, mettre les champignons pour les décongeler. Égoutter l’eau une fois les champignons décongelés.

Ajouter les lardons.  Faire revenir le tout.

Quand les lardons sont colorés, ajouter le vin blanc et laisser réduire au maximum, environ 10 minutes.

Ajouter ensuite la crème, le jus de citron pressé et le persil haché.

Laisser réduire 5 minutes.

Ensuite, écouter les lardons / champignons et conserver le jus. Le réserver.

Dans la même sauteuse, faire revenir 1 minute de chaque côté le filet mignon, le saler et le poivrer.

Déposer le filet mignon sur la pâte feuilletée étalée. Déposer par dessus les champignons et lardons bien égouttés.

S’il vous reste des champignons et lardons, les conserver pour le service.

Préchauffer le four à 180 degrés.

Refermer la pâte et penser à faire une cheminée sur le dessus.

Dorer le dessus avec un jaune d’œuf

Enfourner pour 25 minutes.

Réchauffer la sauce et les champignons restants avant de servir.

C’est prêt ! bon appétit !

Publicités

Filet mignon de porc caramélisé au miel

C’est le genre le viande que j’achète rarement et que j’e n’ai donc pas l’habitude de cuisiner. Etant donné que j’adore cuisiner le sucré / salé, j’ai tenté l’expérience avec ce filet mignon. Résultat : viande parfaitement cuite, avec ce bon gout de miel vanillé. On a adoré !

  • Préparation : 10 minutes
  • Cuisson : 30 minutes

Filet mignon de porc caramélisé au miel IMG_6673

1 filet mignon de porc
30 gr de beurre
2 à 3 c. à soupe de miel
1 c. à soupe d’extrait de vanille
1 oignon
1 filet d’huile d’olive

Sortir le filet mignon du frigo 1 heure avant de le cuisiner pour qu’il revienne à température ambiante.
Préparer la sauce : mélanger le miel liquide (ne pas hésiter à le passer quelques secondes au micro-onde) avec la vanille, le sel et le poivre. Y ajouter le beurre fondu.
Éplucher l’oignon et le couper en rondelles.
Badigeonner le filet mignon de la sauce au miel et le laisser reposer au moins 30 minutes.
Faire revenir l’oignon dans l’huile d’olive à feu doux une dizaine de minutes.
Ajouter dans la sauteuse le filet mignon et, sur feu bien vif, le faire revenir rapidement sur chaque face.
Placer la viande et les oignons dans un plat allant au four et enfourner pour 30 minutes dans un four préchauffé à 210 degrés.
Servir dans les 5 minutes avec de la polenta ou du riz par exemple.

Locavore ? or not ?

Ni écologique dans l’âme, ni fervente défenseur de l’environnement, je suis juste, comme beaucoup d’entres vous je pense, attentive a mon environnement et soucieuse d’en prendre soin, avec des petits gestes quotidiens : économiser l’eau le plus possible, faire le tri sélectif des déchets…

Ma petite famille et moi même avons la chance d’évoluer dans un environnement plutôt sain car en pleine campagne, entourés de vaches et de vignes. Ça a pas mal d’inconvénients mais aussi certains avantages comme la possibilité d’avoir de bonnes denrées alimentaires.

En effet, nous avons dans le voisinage, mais je suis sur que c’est pareil pour toutes personnes vivant en milieu rural, agriculteurs, viticulteurs (Gironde oblige :)) et maréchers : bref, du vin, les légumes, de la viande sans oublier les œufs et le lait frais !

  • Pour la viande, nous nous faisons livrer 1/4 de veau 1 à 2 fois par an. Nous congelons cette viande et j’en sors une fois de temps en temps, pour faire par exemple une blanquette, un bon barbecue, des escalopes à la crème , des saltimboccasLe panier légumes de la semaine
  • Pour les légumes, un marécher passe au village toutes les semaines et, a condition d’avoir au préalable souscrit un contrat, nous nous faisons livrer un panier de légumes (dont légumes anciens) par semaine. Nous avons reçu notre premier panier de légumes cette semaine qui contenait : épinard, salade, carottes, oignons blancs… Et radis rose. Vous connaissez vous ? Moi je l’ai découvert ! C’est un radis, ayant la forme d’une carotte, appelé aussi radis chinois ou radis d’hiver. Il fait parti des légumes dits « anciens ». Il est moins piquant que le radis noir mais néanmoins très bon, avec il faut le savoir, une petite note d’amertume ! Sympa d’avoir la possibilité de découvrir de nouveaux légumes 🙂
Les radis roses, appelés aussi radis chinois ou radis d'hiver
Les radis roses, appelés aussi radis chinois ou radis d’hiver

Et la… J’en viendrais presque a penser que nous devenons « un peu » locavore, non ? Pour les non initiés, les locavores sont les personnes qui ne mangent que des aliments locaux, ou en tout cas dans un rayon de 100 à 250 kilomètres, maxi.

Je vous parle de tout ça car si, nous tous, a notre échelle, nous pouvons aider les producteurs locaux, contribuer au développement de la région, faire un geste écologique et en plus, manger de bons produits dont nous connaissons la provenance, alors, n’hésitons pas 🙂

Vous aussi, si vous avez de super astuces pour manger « mieux et meilleur », faites les nous partager.

Aller… Assez blablatée et .. A nos fourneaux 🙂

Anne